AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You're gonna go far, kid ! [Josh & Skye]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
messages : 108
credits : Personnage : Blueson ; Avatar : Livia ; Sig : Chieuze & Tumblr & Elektra
adresse : 212 Wolfland Road
job : Chômeuse


MessageSujet: You're gonna go far, kid ! [Josh & Skye]   Mer 4 Juil - 17:40



    Le mois de juillet avait commencé et avec lui la pluie s'était arrêtée. Du moins c'est ce qu'elle avait cru, jusque là. Le soleil, le ciel bleu, les nuages blancs, les oiseaux incapables de se la fermer … non vraiment, superbe paysage. Si ça n'avait pas été pour les évènements récents, Skye-Blythe aurait même pu être de bonne humeur, mais en l'état des choses c'était impossible qu'elle le soit.

    Le réveil en lui-même avait été difficile. Elle n'avait aucune raison de se lever avant midi, pas de travail, pas d'amis, pas de vie. C'était un mensonge. Elle avait un ami. Mais sa mère avait décidé de la lever tous les matins à huit heures pour qu'elle 'ait de vraies journées '. Voir sa soeur filer au travail tous les matins, voir sa mère suivre le mouvement peu de temps après, s'en était déprimant. Rester au lit était plus passionnant, même si Jennifer s'énervait au bout du troisième appel. Elle s'en fichait. Trop occupée à observer son nouveau tatouage au poignet sous tous les angles, elle avait oublié le petit-déjeuner en famille. Tant pis. Il y aurait le déjeuner, puis le dîner.

    La vie au lit était passionnante, mais pas suffisamment pour qu'elle y reste. Elle était encore de babysitting et ça l'agaçait autant que son frère, mais ils n'avaient pas le choix. Lui devait rester en vie, elle n'avait aucun job. Pas pour longtemps, pensait-elle. Sa dernière lettre à Nimbus lui avait été directement renvoyée, sans même avoir été lu, mais elle ne s'avouait pas vaincue. Elle n'était pas allé à Serpentard pour rien. Elle avait plus d'un tour dans son sac et elle allait le leur montrer. Les pieds traînants, elle descendit les escaliers pour trouver Aaron avachit sur le canapé, devant la télé. Monstre de la technologie moldue qui avait du apparaître en urgence dans leur maison, pour ne pas faire planer le doute. Elle détestait cet objet, mais pour son frère, c'était parfois sa seule compagnie. « T'as bouffer ? » demanda-t-elle en passant par le salon pour aller à la cuisine. « Ouais, y a encore de l'omelette si tu veux. ». L'omelette était même encore chaude. Sa mère devait avoir utilisé la magie pour l'empêcher de se refroidir. Son coeur manqua un battement à l'idée que quelqu'un ait pu la voir, mais lorsqu'elle leva les yeux vers la fenêtre de la cuisine, elle se rappela immédiatement que leur cuisine donnait sur le jardin, derrière la maison. Personne ne pouvait les voir. La cuisine était protégée.

    Manger, se doucher, s'habiller … le rituel était toujours le même et à la fin, c'était toujours pareil : elle ne savait pas quoi faire. Il était dix heures, Aaron était redescendu à la cave, elle s'ennuyait comme un rat mort, devant la télé éteinte. Dans sa ligne de mire, la monstruosité qu'était le téléphone, reposait sur la table basse. Elle avait besoin de sortir. Sa maison s'était transformée en une bête de foire qu'elle ne reconnaissait plus. Elle détestait se cacher, elle savait que son frère détestait se cacher, cette vie était un enfer et tout ça était de la faute de Shackelbolt. Elle descendit les escaliers jusqu'à la cave. « Aaron, t'aurais quelques gallions ? » la réponse ne se fit pas attendre lorsqu'elle reçut trois pièces d'or dans la main. Sourire aux lèvres, elle remonta après l'avoir remercié. « Je me taille ! » et elle claqua la porte derrière elle, en sortant, avant de fermer à clef. Fermer à clef. Qui fermait à clef ? Ces satanés moldus.

    Les mains dans la poche de son pull, elle jouait avec sa baguette dissimulée à l'intérieur. Son jean délavé lui irritait la peau et l'étiquette de son t-shirt lui grattait le cou. Elle détestait ces fringues. Ils étaient confortables, mais ils ne valaient pas ses robes de sorciers qui prenaient la poussière et se faisaient bouffer par les mites dans son placard. Wolfland Road était blindée. Il n'était que dix heures du matin et déjà presque tous les habitants se prélassaient devant chez eux. Les vieux moldus au ventre sur le point d'exploser taillaient leurs hais, les plus jeunes aux torses luisants de sueur tondaient la pelouse – certaines bavaient devant le spectacle – et elle, essayait de marcher le plus vite possible jusque chez Joshua, pour ne pas être vue d'une certaine personne. C'était un miracle en soit qu'elle n'ait pas été repérée depuis le temps, mais il faut croire qu'elle aurait pu postuler pour être Auror. L'épreuve de dissimulation pour elle, c'était du gâteau.

    Arrivée devant la maison de Joshua, elle se précipita à l'intérieur, sans même oser jeter un coup d'oeil à la maison d'à côté. C'était prendre un risque inutile. Ça ne voulait pas dire qu'elle n'en avait pas envie. Entrer sans frapper n'était pas poli, elle le savait, mais elle avait pris l'habitude. « Josh ! J'espère que t'as des gallions à me refiler ! » cria-t-elle lorsqu'elle referma la porte derrière elle. « Bonjour madame Hopkins. » fut ajouté, lorsqu'elle croisa le regard de la femme de maison, puis elle monta les marches, deux à deux jusqu'à la chambre de son meilleur ami. « J'ai besoin de fumer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 57
credits : cristalline.


MessageSujet: Re: You're gonna go far, kid ! [Josh & Skye]   Jeu 5 Juil - 18:26


    Le quotidien de Joshua n'était pas très mouvementé, il ne l'avait de toute façon jamais été. Mais cela lui suffisait, le jeune sorcier n'avait pas besoin de choses très excitantes dans sa vie pour l'apprécier. Même s'il s'ennuyait un peu depuis qu'il recherchait un emploi, il arrivait à occuper ses journées. Le mois de Juillet était à peine entamé qu'il faisait déjà extrêmement chaud, ce qui plaisait énormément au sorcier puisque cela lui donnait l'opportunité d'aller rêver dehors. N'importe où, au parc, dans les rues, dans des cafés. Joshua appréciait chacun de ces endroits pour les gens qui passaient par là, pour sa curiosité avide et son esprit vagabond. Joshua pensait à beaucoup de choses, notamment à Poudlard qui lui manquait toujours. Ces huit dernières années avaient filé à une telle vitesse... il n'arrivait pas à croire que c'était déjà fini, alors qu'il avait attendu ça depuis tellement longtemps... il avait tellement envié sa sœur durant les cinq premières années de sa scolarité pour que cela soit enfin son tour. Maintenant, cela serait le tour de ses enfants... il ne retournerait sur le quai du Poudlard Express que pour accompagner ses héritiers. Bien sûr, s'il en avait un jour mais cela, c'était un tout autre sujet. Joshua n'était qu'une seule fois tombé amoureux, sans qu'il n'y ait jamais eu d'histoire d'amour. Joshua n'avait encore jamais eu de petite-amie, et l'envie aujourd'hui ne se manifestait toujours pas alors il continuait sa vie comme cela, elle lui convenait tout à fait.

    Joshua était justement en train d'avaler son petit-déjeuner, en compagnie de sa mère et d'Emma. Depuis le départ de son père, la mère de Joshua était peu bavarde même si ses deux enfants étaient de plus en plus enclin à la faire sourire pour lui faire oublier ses tensions avec son mari. Mais bon, Joshua ressentait quand même ce mal être chez elle qui lui faisait beaucoup de peine. Ni Emma, ni lui ne souhaitait s'interposer dans leur dispute, puisque celle ci était délicate. Joshua ne voulait pas prendre partie, même si en restant ici il décidait être en désaccord avec le choix de son père. Il était vrai qu'il ne le comprenait pas, pourquoi souhaitait-il risquer sa vie en chassant des moldus qui ne l'avaient encore jamais attaqués ? Certes, leur famille n'était pas à l'abri d'être découvert mais pourquoi leur faciliter le travail en se faisant éventuellement plus rapidement attaqué à cause de la Ligue ? Néanmoins, Joshua comprenait que son père se faisait un sang d'encre pour ses amis et c'était normal... En fait, le plus dur à encaisser était qu'il avait pris cette décision en secret alors que les membres de la famille Hopkins n'avait pas de secrets l'un pour l'autre. Bref, le mieux était de ne pas y penser.

    Une fois son petit déjeuner englouti, Joshua remonta directement à l'étage pour rejoindre sa chambre. Que pouvait-il faire aujourd'hui ? Skye comptait-elle passer aujourd'hui ? Sa meilleure amie passait régulièrement chez lui, ce qui animait agréablement son quotidien. Un soudain claquement de la porte d'entrée attira le sorcier. Il reconnaissait ce claquement de porte entre mille ! C'était Skye, sans aucun doute. Cela faisait tellement longtemps qu'ils se connaissaient qu'elle entrait chez lui sans même avoir sonné. Et ne se gênait pas non plus pour lui hurler des choses sans même être monté dans sa chambre. Pourquoi souhaitait-elle lui taxer des gallions ? Il n'était pas riche, il espérait qu'elle ait une bonne raison de lui voler son précieux argent !Il le découvrit très rapidement, alors qu'elle débarquait dans sa chambre sans même avoir toqué une nouvelle fois. Elle avait envie de fumer ? Non ! Il n'aimait pas la voir fumer, il le lui avait déjà répété plusieurs fois ! Sorcière ou non, elle tuait sa santé à consommer ce genre de choses ! « Rêve ! C'est mauvais, Skye.» Il savait que ces gardes lui passaient au dessus de la tête, qu'elle ne l'écouterait pas et qu'elle insisterait jusqu'à avoir ses quelques gallions. Toutefois, Joshua avait plus d'un tour dans son sac ! « Je ne suis pas certain que Rebecca apprécie les fumeuses. ». Joshua adorait taquiner sa meilleure amie sur sa voisine pour qui elle avait le béguin. « Si tu veux une chance, c'est à toi de voir ! ». Son sourire taquin apparut à la commissure de ses lèvres, alors qu'il s'allongeait amusé sur son lit. Joshua n'agissait ainsi qu'avec Skye, c'était la seule personne avec qui il était assez à l'aise pour se permettre ce genre de choses. Il vit d'ailleurs sa meilleure amie jeter un rapide coup d’œil par la fenêtre, ce qui l'incita alors à ajouter, toujours très amusé. « Si tu veux la voir, je crois que tu t'es trompée de maison.  » Josh savait que Skye pouvait finir par être susceptible à force de parler de Rebecca, mais bon au fond elle savait qu'il ne faisait que l'embêter. Joshua n'était pas méchant, jamais il ne l'était. « J'vais finir par croire que tu viens juste pour la surveiller. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 108
credits : Personnage : Blueson ; Avatar : Livia ; Sig : Chieuze & Tumblr & Elektra
adresse : 212 Wolfland Road
job : Chômeuse


MessageSujet: Re: You're gonna go far, kid ! [Josh & Skye]   Jeu 12 Juil - 13:33

    « Rêve ! C'est mauvais, Skye. » Exaspérée Blythe leva les yeux au ciel. Josh n'était pas son père, si elle avait envie de fumer, elle fumerait, avec ou sans son aide. Peu importe si sa santé se dégradait. Les médicomages étaient censés pouvoir guérir n'importe quoi, non ? « Je ... » « Je ne suis pas certain que Rebecca apprécie les fumeuses.» Encore une fois, Skye leva les yeux au ciel. Avait-il caché Rebecca quelque part dans sa chambre ? À moins qu'elle ne soit dissimulée sous un sortilège de désillusion ou sous une cape d'invisibilité médiocre, la réponse était non. « Si tu veux une chance, c'est à toi de voir ! » Espèce d'ingrat. « Je sais pas si t'as capté le truc, mais elle sait pas que je suis là, alors pour qu'elle sache que je fume ... Pas besoin de finir sa phrase, il avait compris la chanson. Ne rien dire, ne jamais en parler, ne pas prononcer mon nom en sa présence. Mentir n'était pas quelque chose qui la dérangeait, mais elle savait qu'elle risquait de s'attirer des ennuis pour l'avoir fait aussi longtemps. C'était puéril de cacher son retour. Cela avait été puéril de partir en courant, mais Blythe était l'une de ces handicapés émotionnels, incapable de savoir comment agir en conséquences, incapable de réfléchir, incapable d'assumer la vague de sentiments qui la submergeait, elle s'enfuyait. C'était ridicule et pitoyable, mais que voulez-vous ? Tout le monde ne s'appelle pas Naomi Rivers et capable d'adapter son comportement selon les évènements. Elle enviait sa soeur. À cet instant, Skye-Blythe était jalouse de sa petite soeur et c'était quelque chose qu'elle ne comprenait pas.

    Les yeux de la sorcière se posèrent sur la fenêtre et à travers elle, sur la maison qui bordait celle de Joshua. Était-elle là ? Était-elle au travail ? À quoi pensait-elle ? Et pourquoi s'y intéressait-elle ? Ça ne servait à rien de ruminer. «Si tu veux la voir, je crois que tu t'es trompée de maison. » Elle ne fit pas attention aux paroles de Josh. Un jour ou l'autre, Rebecca apprendrait qu'elle était de retour et ce jour-là, il était très probable qu'elle devienne muette. Une ombre derrière un rideau la fit reculer vivement et elle s'éloigna de la fenêtre. « J'vais finir par croire que tu viens juste pour la surveiller. » Amusée, je lui souriais de toutes mes dents. Ce n'était pas faux, mais pas totalement vrai non plus. Pour faire bonne mesure, elle lui jeta un oreiller à la figure. « Idiot. » maugréa-t-elle le coeur battant. Rebecca était chez elle et la proximité la rendait nerveuse. D'un geste vif, elle tira les rideaux afin de se cacher puis s'étala sur le lit de son ami. « J'ai besoin d'une cigarette. » Le visage collé au lit, elle n'était pas sûre d'avoir été comprise. On aurait probablement dit une vieille femme a moitié folle victime d'aphasie, mais tant pis, elle ne répèterait pas. Elle se contenta simplement de se tourner sur le dos et de poser son regard inquisiteur sur son meilleur ami. « Et comment va ta copine ? » La question avait été posée très sérieusement, mais Skye-Blythe savait qu'un sourire était sur le point d'apparaître sur ses lèvres, trahissant ses envies de vengeance. Mademoiselle ne se laisserait pas taquiner sans renvoyer l'appareil. « Comment elle s'appelle déjà ? Juliette ? » Silence. « Je me demande si elle est mariée. Tu crois qu'elle est mariée ? » Bien sûr qu'elle ne l'était pas, mais la vengeance était un plat qui se mange froid et contrairement à Josh, il arrivait à Skye d'être méchante dans ses taquineries. Mais il savait qu'elle ne pensait pas à mal envers lui. Elle était simplement comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You're gonna go far, kid ! [Josh & Skye]   

Revenir en haut Aller en bas
 

You're gonna go far, kid ! [Josh & Skye]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Forever's gonna start tonight
» what's it gonna be cause i can't pretend anymore
» Worlds 2010
» [Projet de niveau] Omaha Beach .
» Top 10 de vos musiques préférées
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURNING WITCHES :: 
EAGLESFIELD DISTRICT
 :: Wolfland Road
-