AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avery-P. Stendhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Avery-P. Stendhal   Sam 30 Juin - 12:58

Avery-P. Stendhal a écrit:
    PEUDONYME ▬ Avery-Poseya Stendhal.
    ÂGE DU PERSONNAGE ▬ 22 ans.
    ASCENDANCE ▬ Mêlée.
    MOTIVATIONS ▬ La Métamorphomagie serait la base du caractère d'Avery, son côté passe-partout, fantôme difficile à attraper. Fouineuse de première et bizarrerie sur pattes aux yeux des voisins, elle cultiverait un côté sombre et original accentué par sa faculté à modifier son apparence, une apparence dont elle se sert pour dévier de quelconques soupçons et ramener des informations précieuses. Voilà voilà. Si besoin de plus d'informations, j'en ajouterai. J'avoue ne pas avoir centré trop la description du rp sur le changement d'apparence, je l'ai inclus dans un contexte pour plus de logique :)

EXEMPLE DE RP
If you see the wonder of a fairy tale, you can take the future even if you fail
Mettre la main sur Avery n’était pas chose facile, et ce pour la simple et bonne raison qu’elle était passée maîtresse dans l’art de la dissimulation, jusque dans sa propre boutique d’antiquités. Au milieu des vieux objets, des étrangetés et autres spécialités de la maison, il y avait toujours une jeune femme, pourtant toujours différente, comme si chaque jour voyait venir une nouvelle employée. C’était ainsi que fonctionnait Miss Stendhal depuis que le Ministre Moldu avait fait son cou tordu, mettant le couteau sous la gorge de tous les siens. C’était un peu comme lorsque les femmes de Salem Village avaient été accusées de sorcellerie, on victimisait ces associées du Diable, brûlant jusqu’à leur chat, que l’on soupçonnait d’avoir quelques talents, quelques regards mauvais et aptitudes à vous porter la poisse. Avery-Poseya Stendhal avait effectivement un chat, un Angora Noir aux yeux émeraudes, reluisant dans l’obscurité. Elle était jeune mais on lisait toujours dans son regard une obscurité qu’elle n’aurait dû avoir, pas à vingt-deux ans à peine. On la voyait, puis elle disparaissait, telle un fantôme, une illusion. Elle vous parlait, mais seulement si elle vous en jugeait digne, et dans ses mots vous pouviez parfois recevoir le mortel venin d’une véritable acromantula sur la défensive. L’on se méfiait d’elle, lorsqu’on la voyait, et puis on l’oubliait. L’on savait qu’elle traînait toujours quelque part dans l’arrière boutique, sans jamais deviner qu’elle était en réalité tous les visages que l’on y croisait. Aimable mais sombre, elle était plus victime de préjugés que véritable coupable, du moins personne n’avait jamais rien trouvé contre elle en dehors de ses goûts étranges pour les choses sombres. « Miss Stendhal, je sais que vous êtes ici, montre-vous donc. » La voix était froide, autoritaire, mais il en fallait plus pour intimider la sorcière, baignant dans les manigances, les leçons de charisme et d’élocution depuis son enfance. Les mots ne lui faisaient pas peur, elle les maniait d’ailleurs avec talent. Le silence fut premièrement la seule réponse obtenue par l’homme encapuchonné ayant pénétré dans l’antre obscure, et puis il sentit une baguette pointée dans sa nuque, sans crier gare. « Qui êtes-vous et que voulez-vous ? » La même froideur, un questionnement sur un ton égal à celui utilisé par l’intrus. Elle n’était pas en reste dans le domaine des surprises.

« Mon nom importe peu, très chère. Vous seriez fort aimable de reprendre votre apparence, que nous puissions discuter en paix. J’ai une proposition à vous faire. » Un sourcil haussé, une baguette abaissée, et l’inconnu fut libre de se tourner vers la jeune femme qui, sous son regard clair, vit la rousse aux yeux verts retrouver sa blondeur et ses traits délicats. Peu savaient qu’elle était Métamorphomage, talent hérité grâce à un mélange savent de sorciers de nationalités diverses. Un talent qu’elle ne criait pas sur les toits, pour sa propre survie. Il avait donc fait des recherches, et aussitôt elle se montra méfiante. « Connaissez-vous la Ligue Magique.. ? » La question posée dans un murmure poussa la sorcière à tourner le panneau sur la porte d’entrée qui afficha donc un charmant ‘close’ en lettres sanguines. « Vos aptitudes pour la dissimulation ont été remarquées et je dois avouer que votre maîtrise de la Métamorphomagie serait plus qu’appréciable. » « Mes aptitudes , Monsieur, ne sont pas à vendre. » Sèche, Avery l’était. Ses prunelles virèrent d’ailleurs d’un bleu océan à un nuit obscur, témoignage de sa colère naissante. Elle n’aimait pas se faire acheter, elle n’aimait pas non plus le chantage, ainsi son côté mordant se dévoilait-il dans une froideur polaire. « Il ne s’agit pas de vous acheter, voyons. Je dirais plutôt que tout ceci serait un service à la cause sorcière. J’ai cru comprendre que la magie était tout, pour vous.. » C’était peut-être grâce à ces mots qu’elle accepta de suivre l’inconnu, ou parce qu’elle tenait à se rendre utile, quitte à devoir user de son héritage pour sauver la magie.. qu’importe, dans le fond, car tout ce qu’il y a à retenir c’est qu’elle finit par s’engager, jouant des mots et des visages pour ne jamais se faire attraper ou soupçonner de quoi que ce soit qui dépasserait les histoires farfelues de vieilles femmes aigries.

(je n'ai pour l'instant pas le temps de le lire, je le ferais plus tard dans la journée )
Revenir en haut Aller en bas
THE WORLD IS IN OUR HANDS
avatar
messages : 739
credits : avatar ©cristalline / gif ©tumblr
adresse : 625, Foxcroft Street
job : auror


MessageSujet: Re: Avery-P. Stendhal   Sam 30 Juin - 13:22


J'adore Je suis pour I love you

_________________

I was looking for a breath of life. For a little touch of heavenly light. But all the choirs in my head say no. To get a dream of life again. A little vision of the sight at the end. But all the choirs in my head say no. But I would need one more touch. Another taste of heavenly rush. And I believe, I believe it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Avery-P. Stendhal   Sam 30 Juin - 14:00

Pareil, je viens de lire et j'adore Le don est vraiment bien exploité et ça peut être super sympa en rp I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 279
credits : enjoy.
adresse : 861 foxcroft street.


MessageSujet: Re: Avery-P. Stendhal   Sam 30 Juin - 14:35

Pareil, je pense que l'on pourrait lui accorder et cela pour les raisons que vous avez déjà dites.

_________________

    ▽ the cycle repeated as explosions broke in the sky. « J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. J’ai merdé sur toute la ligne je l’admets, t’imagines pas comme je regrette. Je t’aime, t’es tout ce que j’ai au monde... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Avery-P. Stendhal   Sam 30 Juin - 17:05

Ca marche, je lui donne notre accord alors I love you
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Avery-P. Stendhal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Avery-P. Stendhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Seigneurie de Claix
» Wonder women ou pas ???????????
» Bar des anges (10eme edition ... seulement !!!)
» Le Postillon : Stendhal réparera-t-il le tunnel du Chambon ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURNING WITCHES :: 
important stuff
 :: Particularités
-