AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 THE MESS I MADE ¬ jules.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
¬ I'M A SHOOTING STAR LEAPING THROUGH THE SKIES

avatar
messages : 117
credits : redtiebluejeans (avatar) the killers (signature) -beaconhills (signature) evildestielshipper (signature)
job : apprenti expert en anthropologie judiciaire à l'institut washington de londres.


MessageSujet: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 17:38


juleshamilton
so do all who see such times but that is not for them to decide. All you have to decide is what to do with the time that is given to you.
NOM : hamilton. ☍ PRÉNOM(S) : jules. ☍ ÂGE : vint-deux ans. ☍ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : deux novembre, à londres. ☍ ORIGINES : françaises et anglaises. ☍ JOB/ÉTUDES : apprenti expert en anthropologie judiciaire à l'institut washington de Londres. ☍ SITUATION : célibataire sociopathe. ☍ GROUPE: perfectly normal.
Quelques Questions

Des faits autres qu'anthropologiques ne m’intéressent pas. La seule chose qui me rattache à ce quartier de Greenwich est la présence de la maison que mes parents m'ont laissés. Oh oui, je suis riche. Mais quelle importance au fond. Je n'y vis presque pas. Je passe mon temps à Londres, à l'institut. Je ne connais presque personne ici. Et je m'en fiche. Rien d'anthropologique là-dedans. La vie en communauté révèle de la psychologie. Je ne crois pas en la psychologie et n'y croirais jamais.
L'existence des sorciers n'a jamais été un fait avéré de la société. Des gens sont étranges, je veux bien l'admettre. mais de là à les traiter de sorciers. Templesmith est tout simplement fou et se complait dans sa folie. Tant que je n'aurais pas vu, examiné, passé au crible, et interrogé un tel individu, cette conclusion s'avèrera fausse. Mon travail repose sur les faits, non ce que notre premier ministre pense.
Je viens de vous le dire. Tant que je n'aurais pas de preuve concrète de l'existence des sorciers et de leur changements génétiques - puisqu'il s'agit uniquement de ça. Structure ADN modifiée, même si je ne suis pas en accord avec ces théories absurdes - je n'y croirais pas. Après faits, nous aviserons avec logique et calme.

Derrière l'écran

pseudonyme/prénom : redtiebluejeans (sam). ☍ âge : dix-huit moldus. ☍ fréquence de connexion : tous les jours. ☍ célébrité : colton haynes. ☍ double compte ? pas encore. ☍ crédits images : bartonesque on tumblr. ☍ comment as-tu connu le forum ? un lutin m'a donné l'adresse. ☍ tes premières impressions ? intéressant et très beau. ☍ code règlement : Ok par Laeti. ☍ un dernier mot ? : une vodka s'il vous plait.


Dernière édition par Jules Hamilton le Ven 29 Juin - 21:28, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¬ I'M A SHOOTING STAR LEAPING THROUGH THE SKIES

avatar
messages : 117
credits : redtiebluejeans (avatar) the killers (signature) -beaconhills (signature) evildestielshipper (signature)
job : apprenti expert en anthropologie judiciaire à l'institut washington de londres.


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 17:38




Differences of habit and language are nothing at all if our aims are identical and our hearts are open.

SOME SEXUAL ATTRACTION ¬
La vie sentimentale de Jules est un brin compliquée. Jules est ce que l'on appelle un attardé sentimental. Dire je t'aime n'est ni son fort, ni son envie du moment. Il n'a véritablement aucune envie de dire ceci à qui que ce soit. Ces mots n'ont jamais quitté son esprit et pourtant, il n'a jamais, Ô grand jamais, dit ces trois mots bien distincts à qui que ce soit. La plupart du temps, les gens le prennent pour un attardé, ou un égocentrique un peu trop sûr de lui. Le problème étant qu'il ne dira « je t'aime » à personne parce qu'il n'en ressent ni le besoin, ni la fierté empirique. Ces trois mots n'ont aucune signification pour son esprit de raisonnement. D'un autre côté, et ce depuis l'âge de quinze ans, ou du moins, officiellement depuis cet âge, Jules est homosexuel. Il n'a jamais renié ce fait. Il s'agit de quelque chose de naturel. Et de parfaitement assimilé avec toutes les personnes avec qui il travaille. Il n'en a pas honte – ce serait plutôt aux autres d'avoir honte de le juger par ses préférences sexuelles – et le revendique. Accept it or forget it. Sa famille l'a d'ailleurs accepté sous la menace de ne plus jamais voir leur fils/frère/cousin/neveu. Jules n'a aucune peur de quitter sa famille et leur a exposé la situation très calmement en leur expliquant également les termes de l'acceptation.

HIGH INTELLIGENCE ¬
Le Quotient Intellectuel de Jules est supérieur à la moyenne. Et il le revendique. Tout ceci est bien l'une des fiertés les plus grandes de Jules – et de sa famille en parallèle. Son quotient Intellectuel équivaut à l'un des plus grands de Grande-Bretagne. Il s'agit également de l'un des plus grands d'Europe. Le QI de Jules est tel que certains se battraient pour l'avoir. Il s'agit d'une des plus grandes fiertés de l'Institut d'ailleurs. En efet, seules deux ou trois personnes en Grande-Bretagne ont un esprit d'analyse aussi poussé et un recul aussi éloigné pour pouvoir évaluer des faits avec tant de clarté. Alors q'un esprit normal utiliserait des mots simples pour expliquer les choses et qu'il prendrait des heures entières pour découvrir l'âge, le sexe et la date de mort d'une victime, Jules, ainsi qu'une équipe d'experts du Washington de Londres, sont capables à eux seuls, avec pour seuls indices les os et les micro-particules qu'on trouve autour d'une victime, d'élucider ces mystères en quelques minutes seulement. Les os sont une meilleure source que les faits établis sur papier.

HAPPY FAMILY ¬
La famille est quelque chose très important pour Jules. Il s'agit même de quelque chose de primordial. Il s'agit bien de la seule chose non anthropologique qui ait du sens pour lui. Une vie heureuse commence par une famille parfaite. Et sa famille est en tous points parfaites. Jules a passé son enfance dans un manoir à l'écart de Londres, pas très loin, mais pas tout près. Il a un frère et une sœur. Tous deux plus vieux que lui. Sa sœur, Jaden, est coroner et son frère, Joffrey, avocat. Ils sont tous les trois nés à un an d'écart chacun. Jaden est la plus vieille. Est venu ensuite Joffrey, puis Jules. Tous trois sont très proches. La famille se rassemble chaque Dimanche pour le repas du midi. Il s'agit d'un rituel familial qui plait beaucoup à chacun des participants. Ainsi, il s'agit de réunions très conviviales, où chacun prend tour à tour la parole et parle de ce qu'il aura fait dans la semaine. L'adolescence de Jaden, Joffrey et Jules a été ponctuée de grande joie et la peine a été écartée de la famille. Il est donc effectivement étrange que chacun des enfants aient donc choisi des voix menant à des sujets tels que les meurtres et la mort d'individus en plus ou moins grand nombre.

ANTHROPOLOGY CAN BE LIFE ¬
Jules ne résonne pas comme la plupart des gens. Il s'agit d'une particularité rare. Là où d'autres feront intervenir des faits irréels, des suspicions, des suppositions, des hypothèses farfelues, Jules, comme n'importe quel anthropologiste d'ailleurs, ira chercher dans les faits réels, en allant puiser à la source même : les os. Il ne se base que sur ça. La psychologie, les thérapies de charlatan et autres mythes idiots ne lui sont d'aucune utilité. Il ne croit qu'en ce qu'il voit et comprend et s'en tient là. Il déteste prendre des décisions à la hâte, et encore plus d'utiliser la psychologie comme moyen de comprendre les évènements. Il ne se base que sur les os, qui sont ses plus fidèles amis.

ONE SISTER AND TWO BROTHER, PERFECT MATCH ¬
Trois enfants. La famille Hamilton – bien qu'on ne compte pas les diverses branches liées à la paternité – compte trois enfants. Deux garçons, une fille. Ce que l'on peut dire de ces enfants, c'est qu'ils ont un QI élevé – Jules un peu plus que les deux autres – et qu'ils sont brillants. Des examens de primaire à l'obtention de leur diplôme de fin d'étude – pas pour Jules qui doit encore valider son doctorat, mais ça ne saurait approcher – les enfants Hamilton sont brillants et savent prouver leur utilité. Ils ne sont ni corrompus, ni admirateurs de la théorie de la conspiration. Ils ont les pieds sur Terre et comprennent bien les mystères de ce monde. Jaden et Logan ont obtenus des résultats très corrects à certains tests, tandis que Jules était brillant dans les matières qui l'intéressaient. Tout ceci révèle de la génétique. Très certainement. Pas pour Jules ceci dit. Quoi qu'il en soit, entre eux, les frères et leur sœur s'entendent très bien. Ils sont très proches, se téléphonent très souvent, et font appel les uns aux autres parfois lorsqu'une situation les dérange. Il n'y a pas de compétition entre eux. Chacun sait que son domaine est différent et qu'ils excellent de leur côté dans chacun desdits domaines. Ils ont été élevés à la même enseigne. Une éducation saine et stricte qui force le respect de certains tellement elle est parfaite. Ils n'ont jamais manqué de rien mais pour autant n'ont jamais été pourris gâtés pour finir richissimes et imbus de leur personne. Jules manque peut-être très souvent de tact car franc et direct, mais jamais il ne sera jamais imbu de sa personne.

FAMILY CAN BE TOUGH ¬
Si la famille proche de Jules est très coopérative à comprendre son génie, la famille éloignée et davantage les frères et sœurs des parents du jeune homme a beaucoup de mal à accepter que Jules soit hors normes, superbe et supérieur intellectuellement. Ainsi, les Hamilton refusent désormais toutes relations avec leurs proches parents de peur que cela dégénère et devienne une véritable guerre de famille – ce qui serait regrettable quand on connait le montant de la fortune des Hamilton. S'il devait y avoir un partage judiciaire de la fortune, la famille en serait brisée. Du ôté des cousins de Jules, Jaden et Joffrey, ils se détestent. Cordialement. Jules, Jaden et Joffrey n'ont pas vu leurs cousins depuis dix ans au moins, lorsqu'ils n'étaient que de vulgaires adolescents. Pour sa part, Jules ne déteste pas sa famille éloignée. Mais pense plutôt qu'ils n'acceptent pas d'avoir un talent inférieur.

SAD HIGH SCHOOL THINGS ¬
La scolarité de Jules, bien qu'extraordinaire d'un point de vue scolaire, fut parsemée d'embûches. Des rires moqueurs aux gens mécontents, Jules aura eu droit à tout sauf à de la reconnaissance. Ainsi, encore aujourd’hui il ne comprend pas pourquoi les gens n'ont jamais accepté qu'il leur dise ce qu'il pensait – c'est à dire que Seamus McFeary était un gosse sans intelligence qui pensait plutôt au nombre de filles qui passaient dans son lit qu'à la gravité de la planète. Ce fut bien l'un des plus grands mystères de sa vie. Aujourd'hui encore, Jules se demande pourquoi les gens étaient aussi furieux contre lui lorsqu'il a illuminé le regarde du professeur de sciences en lui révélant des constantes dont il n'avait jamais entendu parlé et d'avoir eu une jolie note en plus de ses notes habituelle. Quoi qu'il en soit le lycée ne fut pas de tous repos. Les incidents comme le sac et les affaires dans les toilettes, le vol des chaussures, l'encre sur le pantalon blanc, les photos prises dans la douche du cours de gym ne sont pas des fables inventées par des idiots... Ça arrive dans la vraie vie.

SOME OBESSIONS WITH DEAD PEOPLE ¬
Jules n'est pas attiré par les morts. Ne vous méprenez pas. Il trouve cependant un intérêt non dissimulé dans la découverte de preuves sur les corps – et surtout sur les os – et aime trouver ce que les os cachent. C'est bien pour cela qu'il est doué. Oui. Il est bien doué pour un tas de choses, mais la découverte d'éléments sur les os des victimes donne un sens à sa vie. Sans ça, la vie de Jules serait plate et n'aurait aucun sens. Il s'agirait sûrement d'une vie de débauche, comme la plupart des rescapés de la faculté. Quoi qu'il en soit, depuis plus de deux ans maintenant, Jules travaille à l'institut Washington et sa vie trouve enfin un sens. Il n'agit pas comme la plupart des gens. Ainsi découvrir des preuves reste l'unique fait qui le maintient en vie. Le reste n'est pas anthropologique et ne mérite pas d'être retenu.

THERE'S NO SUCH THING AS MAGIC ¬
La sorcellerie, Jules n'y croit pas. La magie n'est pas réelle. Tant que Jules n'aura pas vu et comprit un réel sorcier, il n'y croira pas. Son intelligence comprend une part de raison, et de faits. La raison et les faits impliquent que les sorciers n'existent pas. La sorcellerie n'est qu'une invention pour faire peur aux gens, pour les forcer à être sur leur garde. Jules, lui, attend tout simplement qu'un fameux « sorcier » vienne le tuer ou lui expliquer le pourquoi du comment. Une fois les preuves examinées et passées au crible, il y croira, peut-être. Mais rien n'est plus sûr. Jules croit en la science. Et la science démontre bien que la sorcellerie, la magie et toutes ces choses n'existent pas. Jamais Jules, pour le moment et sans preuves, jamais, ne croira à ce mythe de bonnes femmes. Et si jamais les sorciers existent vraiment, alors il demandera une accréditation pour pouvoir en examiner et voir ce qui change de leur structure par rapport à la sienne. Ils seront en quelque sorte des cobayes.


Dernière édition par Jules Hamilton le Ven 29 Juin - 21:32, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 17:40

SAM (les gens de WTTP y ont tous eu le droit Arrow )
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche J'ai hâte de voir ce que va donner le personnage
Revenir en haut Aller en bas
IN THIS WORLD OF DREAMS I AM INDESTRUCTIBLE.
avatar
messages : 561
credits : cristalline ; caelins
adresse : 666 foxcroft street
job : historienne


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 17:44

Bienvenue. Je te réserve Colton pour 5 jours Wink

_________________


    how should he know the wily witch with sweet white face and raven hair who, through her art, bewitched his heart and held him there. FOR SHE IS QUEEN OF SHADOWLAND.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE WORLD IS IN OUR HANDS
avatar
messages : 739
credits : avatar ©cristalline / gif ©tumblr
adresse : 625, Foxcroft Street
job : auror


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 17:56


Bienvenuuuuuue

_________________

I was looking for a breath of life. For a little touch of heavenly light. But all the choirs in my head say no. To get a dream of life again. A little vision of the sight at the end. But all the choirs in my head say no. But I would need one more touch. Another taste of heavenly rush. And I believe, I believe it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 61
credits : © (pseudo) | dripping alchemy (avatar) | tumblr (signature)
adresse : 625 foxcroft street.
job : intern and witch hunter.


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 17:59


    bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 43
credits : Shiya
job : Wedding Planner


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 20:09

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 279
credits : enjoy.
adresse : 861 foxcroft street.


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 20:37

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ! I love you
N'hésites pas si tu as la moindre question.

_________________

    ▽ the cycle repeated as explosions broke in the sky. « J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. J’ai merdé sur toute la ligne je l’admets, t’imagines pas comme je regrette. Je t’aime, t’es tout ce que j’ai au monde... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 34
credits : RIDDLE
adresse : 669, wolfland road
job : Auror


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 20:39

SAM T'ES SEKS EN COLTON
Bienvenue sur le forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 160
credits : avatar - cristalline ; signature - mlle-superfilleciel ;
adresse : 456 wolfland road ;
job : architecte ;


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 20:54

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¬ I'M A SHOOTING STAR LEAPING THROUGH THE SKIES

avatar
messages : 117
credits : redtiebluejeans (avatar) the killers (signature) -beaconhills (signature) evildestielshipper (signature)
job : apprenti expert en anthropologie judiciaire à l'institut washington de londres.


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 21:32

Merci à tous I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   Ven 29 Juin - 21:42

Bon, je n'ai pas besoin de tout répéter, tu sais déjà ce que je pense de ton génialissime personnage J'adore, je ne te le dirais jamais assez (et ça je te l'ai pas dit, mais je suis choquée de pas de voir écrire à la 2ème Arrow ) Le personnage est hyper intéressant et j'ai hâte de le voir agir en RP

Bref, je te valide I love you Oublies pas de te recenser et tout, et tout
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: THE MESS I MADE ¬ jules.   

Revenir en haut Aller en bas
 

THE MESS I MADE ¬ jules.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Best shmups ever made
» Trophée Jules Verne (VR)
» love made me blind :na:
» Demande de traduction des Fan-made Touhou
» Télécharger PakUnpak, un logiciel made in Génération-City !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURNING WITCHES :: 
time to take your responsabilities
 :: Show who you are. :: Welcome in town !
-