AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ৩ you see its not the wings that makes the angel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
messages : 15
credits : soon


MessageSujet: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 10:35


dianeromildabrisbane
Stuck between the burning shade and the faded light
NOM : Brisbane, un patronyme commun à beaucoup d'autres qu'elle tient de son paternel comme ce dernier avant elle. Pour plus de renseignements, il suffit de retracer toute une vie d'ancêtres, histoire trop longue. PRÉNOM(S) : Diane, Romilda. Deux prénoms simples mais ayant une définition bien précise si l'on en croit les dires que de ses parents. ☍ ÂGE : Vingt-et-une années d'existence, c'est déjà le résumé d'une belle et grande aventure parait il. ☍ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Un certain trente et un juillet à Fulham en Grande-Bretagne. ☍ ORIGINES : Ecossaises et Britanniques. ☍ JOB/ÉTUDES : Libraire chez Fleury et Bott depuis plus d'une année désormais. ☍ SITUATION : Célibataire. BAGUETTE : Bois d'érable, contenant un ventricule de coeur de dragon et mesurant vingt-huit centimètres et demi. ☍ PATRONUS : Un lézard. ☍ EPOUVANTARD: Il prend l'apparence d'un brasier, elle a peur du feu, des flammes depuis l'incendie qui a eu lieu lors de son enfance. ☍ GROUPE: evrything is magic.
Quelques Questions

Que représente Eaglesfield District pour vous ? Le quartier de Eaglesfield représente une partie de sa vie, du moins la fin de son adolescence et le début de sa vie même encore aux jours d'aujourd'hui. C'est un veritable carrefour de diversités que ces dernières soient dans le bon comme du mauvais sens du terme. Diane garde beaucoup de choses pour elle, mais elle n'oubli jamais les souvenirs - des deux cotés de la barrière - qui forgent notre avenir prochain. Quand bien même elle reste très attachée à ce quartier de Londres elle aspire un jour à quitter ce lieu histoire de prendre un peu le large, de la distance.
Comment avez vous réagit lorsque vous avez apprit que le Premier Ministre moldu a révélé l'existence de la communauté magique ? Au tout début, la jeune femme a cru à une blague de très mauvais gout qui très rapidement s'est révélé être un acte extremement douteux. Révéler cette vérité aux yeux du monde des moldus peut apparaitre comme une erreur mais dans le fond de sa pensée, Diane à très vite compris qu'il ne s'agissait pas réellement d'une erreur de parcours. Cette révélation a fait l'écho d'une bombe à retardement chez beaucoup de membres de son entourage. Calme et silencieuse comme elle est naturellement, la blonde à garder son calme et son avis propre pour elle même. Le silence a toujours fait parti de son comportement alors pourquoi en changer aujourd'hui ?
L'Organisation découvre que vous êtes un sorcier, que faites-vous ? La Brisbane a toujours usée d'un profil discret et calme qui a lui a toujours été favorable mais quand bien sa nature d'être reste vivace il n'en demeure pas moins qu'il ne faut pas réveiller l'eau qui sommeille en chacun de nous. Cependant loin d'être téméraire, elle userait de ruse et de malice afin de parvenir à se faufiler entre les mailles du filet.
Quelles sont vos habitudes, vos manies ? Ont-elles changé suite à l'annonce ? D'ascendance mêlée Diane a grandit au sein d'un foyer tolérant et se developpant en vue de son temps. Ces parents étant tous deux pour la mixités des différences, il en va de même pour elle qui pense que le mélange est en quelque sorte un avenir de compréhension. ⊿ Elle est dotée d'un grand potentiel d'intelligence et d'un sens inné pour la relfexion. Elle aime beaucoup lire et parcourir de vieux livres datant de l'époque de Merlin. ⊿ Diane a toujours eu une peur prononcée pour les balais quand bien même elle apprécie beaucoup le quidditch. ⊿ Tous les matins elle a besoin de sa petite dose de thé, histoire de bien commencer la journée. ⊿ C'est un personnage extremement discret qu'on a souvent bien du mal à reconnaitre ou repérer la présence. Particulièrement observatrice et silencieuse, ce dernier de caractère apporte chez elle deux visages de sa personnalité. ⊿ Elle change de style de vêtements, selon les saisons ou alors selon ses envies. ⊿ Entretien de très bons liens autant avec les moldus que les nés sorciers. ⊿ Adepte de la solitude, il faut néanmoins avouer qu'elle ne laisse pas la gente masculine indifférente bien au contraire. Peur de faire confiance, peur de souffrir peut être elle n'est jamais réellement sérieuse. ⊿ Elle porte un collier autour de son cou orné d'une pierre d'ambre que lui a offert sa grand mère lorsqu'elle était enfant. (...)

Spoiler:
 





Dernière édition par Diane Brisbane le Ven 29 Juin - 12:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 15
credits : soon


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 10:35

Anecdotes

Il n’y avait pas bruit, pas une once de perturbation si ce n’était le silence de son souffle saccadée par le stress qui s’emparait tout d’abord de ses pensées intérieures, puis de son cœur meurtris par la disparition de sa mère. Cette figure protectrice et téméraire qu’elle avait toujours tenu en haute estime, et malgré son trépas imminent elle continuait encore à la voir dans sa mémoire comme la sauveuse de sa tristesse. Qu’allait elle pouvoir faire sans sa présence à ses cotés ? Avec qui allait elle pouvoir vaincre sa peur au quidditch ? Qui pourrait désormais la cerner tout simplement. Elle se sentait seule au milieu d’un environnement où elle ne savait plus qu’elle place prendre. Assise sur un rempart de pierres grises, les genoux arqués en tailleur, la douce sorcière sentit son cœur se laisser aller aux vagues insoutenables de la mélancolie. Une vague de souffrance intérieure qui ne faisait que retenir le paquet de larmes qui pouvait régner à l’intérieur de son corps. Soufflant pour calmer son angoisse, elle souffla avec douceur et patience laissant dès lors un filet de buée sortir d’entre ses lèvres. Le mois hivernal avait pris possession des campagnes de Londres qui avait abritées le défilement de son enfance puis une partie de son adolescence. Une période désormais amère et lourde où elle regrettait la présence de sa mère, celle qui comprenait tout de sa personne et ce dans le moindre détail. Resserrant ses bras autour de sa fine taille, l’adolescente de quatorze années toisa l’horizon d’une œillade nouvelle emplit d’une certaine réticence. Ses prunelles au couleur de l'écorce s’embrumèrent alors doucement mais certainement. Les larmes s’installèrent alors en traitresse sur son visage de porcelaine sauvage. Des larmes salées perlaient désormais sur ses joues légèrement rougit par la brise d’une froideur glaciale. Essuyant ces dernières d’un revers de main rapide et perturbant, Diane releva ses prunelles vers les hauteurs du ciel blanc et ombrageux à la fois, le cri d’un oiseau ayant attiré son attention. Au loin sur ce plafond d’une couleur étrange et mystérieuse, un rapace au plumage d’un gris argenté hululait à tue tête en mouvement circulaire avant de disparaitre sous les bourrasques naturelles, comme si la présence de l’animal n’avait été qu’une illusion chimérique. La tête plongée en arrière, un rayon de soleil inondait son visage qu’elle finit par tourner à l’appel de son appellation usuelle. « Diane, Diane ! ». A la vision de son meilleur ami, le jeune inconnu s’approcha un peu plus près d’elle et l’observa d’une manière réprobatrice. « Tu aurais pu au moins me prévenir de l’endroit où tu allais te rendre ! Je me suis inquiété pour toi … ». L’assertion de reproche de son meilleur ami d’enfance ne trouva aucune réponse valable. Elle savait combien Arthur pouvait être soucieux et depuis quelques jours beaucoup des membres de son entourage avait du mal à la reconnaitre, même si sa mère était plus propice a ce genre de réflexion. Le brun se contenta de soupirer d’un air las et se laissa tomber sur le rempart à coté de la Brisbane. « J’avais besoin d’un peu de solitude, j’ai marchée et je me suis posé ici afin de réfléchir, de penser … ». Avait elle répliquée d’une voix à peine audible à l’intention de son interlocuteur qui posa sur elle une expression protectrice et douce. Dans un geste tendre, il saisit la main de sa camarade, un échange si fréquent que cela reflétait parfaitement leur amitié sincère et complice. Relevant le visage vers son voisin, Diane esquissa un maigre sourire aux commissures de ses lèvres avant de reprendre sur une voix calme. « Merci d’être toujours là. ». Le concerné secoua la tête d’un mouvement péjoratif avant de sourire avec un naturel instinctif. « Je serais toujours présent pour toi. Nos doigts sont aussi accrochés l’un à l’autre et le temps ne changera rien à cela. Seulement je m’inquiète pour toi … Depuis … ». Elle baissa derechef la tête vers le sol parcheminé de petits graviers, et plissa ses lèvres en une ligne mince avant d’hocher le visage comme pour être en accord avec sa conscience. « Tu peux le dire, depuis la mort de ma mère j’ai changée. Je suis désolée de l’inquiétude que tu as nourris à mon égard, mais ça va aller. Mon père est toujours là et il a besoin de moi et puis je dois avancer. ». Avait elle déclarée en serrant un peu plus la main de son meilleur ami. Pour la première fois depuis longtemps, un véritable sourire se dessina sur ses traits de jeune fille. La vie était une étape de chaque instant mais aussi de chaque jour. Tant que l’aura de sa figure maternelle flirtait dans sa conscience comme dans son souvenir, tout irait bien. Même si cela ne serait que du « à peu près. ».
৩ ৩ ৩

La librairie était déserte lorsqu’elle décida de ranger quelques étagères où quelques libres manquaient à l’appel. Ses perles noisettes se dirigèrent comme par instinct sur la vitrine lorsqu’elle croisa le regard d’un homme qui l’observait d’une façon mystérieuse. Elle reporta son regard une nouvelle fois au dehors mais il avait disparu. Elle passa une main dans sa chevelure légèrement ondulée, se jurant de dormir un peu plus cette nuit, décidément elle avait grandement besoin. Diane rangea dès lors le dernier bouquin à sa place lorsqu’en se retournant elle tomba nez à nez avec le même inconnu qui l’avait regardé quelques minutes auparavant. Sursautant intérieurement, elle fronça les sourcils en s’interrogeant sur la manière dont il était entré à l’intérieur. Après tout elle aurait obligatoirement entendu la clochette pendu à l’entrée comme toujours ? La sang-mêlée secoua son visage comme pour balayer sa conscience et s’approcha du jeune homme. « Excusez moi vous n’étiez pas devant la vitrine il y a moins … ». « … de quelques minutes ? ». Il avait finit sa phrase en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. L’ange rigolard qu’il représentait à ses yeux sur le moment émit un léger rire aux coins de ses lèvres, comme s’il était amusé par la situation. A son tour, il acquiesça d’une expression faciale énigmatique. « On peut dire ça oui, vous êtes plutôt observatrice. ». Son intonation de voix n’avait strictement rien de menaçante ou de soucieuse, mais plutôt une teinte d’aventure et de calme serein. Les prunelles de son interlocutrice se figèrent sur le regard du l’inconnu, et sans le savoir Diane découvrit une lueur de déjà vu, un visage qui ne lui était pas totalement inconnu d’ailleurs. « Tu ne te souviens pas de moi a ce que je vois ou alors tu te questionnes ? Tu as toujours beaucoup réfléchit Brisbane. ». Lui dit il d’un sourire de loup légèrement moqueur et ce sourire de petite voyou n’était propre qu’a une seule personne de sa connaissance. « Aaron ! ». Souffla-t-elle en le prenant dans ses bras d’une manière amicale et discrète pour ne pas éveiller les soupçons. Le brun lui caressa doucement le dos avant de la serrer à son tour dans ses bras. Il ne trouva pas les mots pour répondre quoi que se soit, cependant rien que le fait de la sentir contre lui, le ramenait à une époque plus apaisante, plus calme. Ils ont grandit ensemble dans le respect des lois de la fuite et du secret, forgeant ainsi une amitié aussi solide que le roc. Aaron avait découvert chez la jeune Brisbane une tout autre facette. Elle était simple, combattive, généreuse et défendait des convictions pour lesquelles elle souhaitait une justice. Depuis son retour à Londres, le Lightwood ne cesse de chercher le contact avec sa camarade de toujours, il a peur pour elle vis-à-vis de l’influence politique mais aussi du chaos qui règne. Peu importe ce qui arrivera, il ne renoncera jamais à elle mais d’abord il doit mettre de l’ordre dans ses sentiments qui grandissent doucement et pas à pas.



Dernière édition par Diane Brisbane le Ven 29 Juin - 12:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IN THIS WORLD OF DREAMS I AM INDESTRUCTIBLE.
avatar
messages : 561
credits : cristalline ; caelins
adresse : 666 foxcroft street
job : historienne


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 10:43

Candice I love you elle est tellement belle.
Bienvenue et bonne continuation :)

_________________


    how should he know the wily witch with sweet white face and raven hair who, through her art, bewitched his heart and held him there. FOR SHE IS QUEEN OF SHADOWLAND.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 160
credits : avatar - cristalline ; signature - mlle-superfilleciel ;
adresse : 456 wolfland road ;
job : architecte ;


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 10:44

Candice I love you
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 61
credits : © (pseudo) | dripping alchemy (avatar) | tumblr (signature)
adresse : 625 foxcroft street.
job : intern and witch hunter.


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 10:54


    bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 11:09

Ma Audrey Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
messages : 15
credits : soon


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 11:42

Merci beaucoup pour cet accueil, vos avatars sont superbes. I love you

Laetitia tu gères avec Aaron !
Réserve moi un lien et merci beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAVE THE LAST DANCE FOR ME
avatar
messages : 179
credits : cristalline (avatar) - tumblr + peperland (signature)
adresse : 224 wolfland road, londres.
job : agente du service de sécurité rapprochée du premier ministre moldu.


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 11:42

    J'adore ton pseudo Bienvenue sur le forum !

_________________
I NEVER STOP FALLING FOR YOU.
l'amour est une catastrophe magnifique: savoir que l'on fonce dans le mur et accélérer quand même ; courir à sa perte, le sourire aux lèvres ; attendre avec curiosité le moment ou cela va foirer. l'amour est la seule déception programmée, le seul malheur prévisible dont on redemande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 15
credits : soon


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 11:43

merci beaucoup Louve I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE WORLD IS IN OUR HANDS
avatar
messages : 739
credits : avatar ©cristalline / gif ©tumblr
adresse : 625, Foxcroft Street
job : auror


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 11:44


Le jolie Candice Elle est à toi pour 5 jours I love you
Bienvenue !

_________________

I was looking for a breath of life. For a little touch of heavenly light. But all the choirs in my head say no. To get a dream of life again. A little vision of the sight at the end. But all the choirs in my head say no. But I would need one more touch. Another taste of heavenly rush. And I believe, I believe it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 15
credits : soon


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 12:46

merci beaucoup. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE WORLD IS IN OUR HANDS
avatar
messages : 739
credits : avatar ©cristalline / gif ©tumblr
adresse : 625, Foxcroft Street
job : auror


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 12:55


Un personnage qui va si bien à Candice, très joli et mélancolique
Très jolie fiche ! I love you

Je te valide ! N'oublies pas d'aller réserver ton avatar dans le bottin, voir les annexes (si ce n'est déjà fait) ainsi que de répertorier logement & emploi dans la partie gestion (:

_________________

I was looking for a breath of life. For a little touch of heavenly light. But all the choirs in my head say no. To get a dream of life again. A little vision of the sight at the end. But all the choirs in my head say no. But I would need one more touch. Another taste of heavenly rush. And I believe, I believe it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
messages : 15
credits : soon


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   Ven 29 Juin - 13:01

merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ৩ you see its not the wings that makes the angel.   

Revenir en haut Aller en bas
 

৩ you see its not the wings that makes the angel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Wings of War
» Soiree Wings of War le 11 Avril ?
» Wings of War et figurines 1/144
» [Wings of War] Assaut maritime des côtes françaises
» Anniversaire de Damned Wings [8 Février]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BURNING WITCHES :: 
time to take your responsabilities
 :: Show who you are. :: Welcome in town !
-